Vous êtes responsable des travaux de nettoyage des sols de votre entreprise et vous ne savez pas quelle autolaveuse choisir ?

Quels critères prendre en compte pour un nettoyage optimal de vos sols ? On vous expose tout dans cet article pour vous aider à sélectionner votre matériel professionnel en toute connaissance de cause.

L’indicateur principal, le volume des surfaces à traiter

Il est nécessaire de déterminer la superficie totale des espaces à entretenir. Prenez en compte : tous les lieux de passage, les petits couloirs, les espaces en pente, etc.

Selon votre superficie, différents matériels sont proposés :

Galerie

Pour les petites surfaces, vous pouvez opter pour une monobrosse plus compacte, avec la possibilité de lustrer selon les spécificités de votre sol (revêtements souples, etc.…).

Galerie

Pour les surfaces moyennes de 500 à 4200 m2, sélectionnez une autolaveuse autotractée. Dirigées manuellement, faciles à transporter et à utiliser, les autolaveuses autotractées sont idéales dans l’hôtellerie, les commerces, les espaces santé ou en industrie.

Galerie

Pour les grandes surfaces supérieures à 4200 m2, préférez une autolaveuse autoportée. Thermiques ou électriques, elles vous permettent d’intervenir sur tout type d’environnement tels que les centres commerciaux, aéroports, centres logistiques ou encore les parkings. La conduite assise, ergonomique permet une efficacité optimale pour le lavage de surfaces plus importantes.

L’aménagement des espaces à nettoyer :

Quelle largeur d’autolaveuse est idéale pour le nettoyage de votre espace ? Est-il encombré ? Prenez en compte tout ce qui peut obstruer le passage : l’agencement des bureaux, cloisons, machines, postes de production, couloirs, pentes, linéaires (en centre commercial), palettes, etc…

La présence ou non de déchets à aspirer :

Rappelez-vous que les monobrosses lavent mais ne ramasse pas les déchets. A l’inverse, les autolaveuses industrielles autotractées et les autoportées peuvent être munies de brosses cylindriques capables de balayer les résidus.

La sécurité et le confort de vos opérateurs :

Pour maximiser le rendement et le confort de vos opérateurs, prenez en compte leur sécurité et leur bien-être. Certaines autolaveuses sont équipées par exemple d’un siège ergonomique, de ports USB ou encore de porte gobelet. Le nettoyage mécanisé des sols allège la charge de travail et la fatigue de votre personnel.

Le budget :

Quel est le coût d’une autolaveuse professionnelle ? Quels sont les financements possibles ? En fonction du type d’autolaveuse, monobrosse, autotractée ou autoportée, le prix varie entre 500 et 28 000 euros environ. Trouvez le meilleur rapport qualité/prix en fonction de vos moyens et de vos besoins.

Identifiez vos besoins en matière de nettoyage

Tout d’abord, déterminez vos besoins en matière d’entretien des sols. Bien entendu, vous n’aurez pas les mêmes attentes, si vous êtes responsable de l’entretien de bureaux, de commerces ou d’ateliers de production. De plus, le volume des surfaces à traiter et leur aménagement sont à prendre en compte.

Trois indicateurs essentiels pour choisir votre autolaveuse

Galerie

La largeur de travail

La largeur de travail représente la taille d’action maximum de votre matériel de nettoyage lors de son passage. Plus la machine est grande, plus la largeur de travail s’avère conséquente.

Évidemment, cet indicateur doit être calibré à la largeur de vos surfaces à entretenir. Elle doit être suffisante pour assurer le rendement maximal de votre lavage sans autant perturber le passage de la machine.

Galerie

Le rendement

Le rendement ou la capacité de lavage par heure sont mesurés au nombre de mètres carrés que votre matériel effectue en une heure.

Plus votre surface à traiter est conséquente, plus votre autolaveuse industrielle doit être autonome.

  • Les autotractées assurent un rendement jusqu’à 4 200 m2/h
  • Les autoportées garantissent un rendement jusqu’à 14 000 m2/h

Galerie

Le type de motorisation

Le choix de la motorisation est directement lié à la superficie que vous devez nettoyer.

Il est évident que pour les espaces intérieurs tels que les aéroports, les centres commerciaux et les bureaux, que la motorisation électrique aille de soi.

Dans les centres logistiques ou sur les parkings, l’option thermique peut cependant être tout à fait une option intéressante.

Les accessoires pour répondre précisément à vos besoins :

En fonction de vos besoins, vérifiez que le matériel de nettoyage sélectionné propose bien les accessoires adéquats comme une lance de nettoyage haute pression, une troisième roue motrice (sur les autoportées pour les rampes de parking), ou encore un kit antibactérien ou d’insonorisation. Validez également leur simplicité d’utilisation et d’entretien.

Les facteurs d’ergonomie et de sécurité :

Les journées de vos agents peuvent cumuler jusqu’à 7 heures de travail. L’ergonomie et la maniabilité sont donc des critères également très importants. Privilégiez les machines qui respectent les règles de sécurité en vigueur. En savoir plus sur le label AGR.

Le rapport rendement/investissement :

Une fois tous les points précédents validés, il s’agit ici de trouver le meilleur investissement possible pour le meilleur rendement possible.

Nous espérons avoir répondu à toutes vos interrogations concernant le choix de votre autolaveuse professionnelle. Pour en savoir encore plus, découvrez les solutions de nettoyage autoportées et autotractées Hako.

Télécharger notre guide autolaveuses professionnelles

Des questions ? Contactez nousRechercher sur le site

Close

Retour en haut de page